Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Cancer avancé

Un diagnostic de cancer avancé peut être très difficile à comprendre et à accepter. Si vous ou quelqu’un que vous aimez avez reçu un diagnostic de cancer avancé, vous pouvez vous sentir dépassé par la situation, comme si vous n’étiez pas capable de tout « absorber » ou si vous étiez dans un mauvais rêve. Vous pouvez ne pas être sûr d’avoir compris ce que le médecin voulait dire. Le cancer avancé, c’est un cancer qu’il est peu probable de guérir. Les professionnels de la santé peuvent aussi employer les mots cancer secondaire, métastatique, terminal ou évolutif pour le décrire.

La majorité des personnes atteintes d’un cancer avancé éprouvent une vaste gamme de sentiments et d’émotions au fur et à mesure qu’elles acceptent le diagnostic. Ces sentiments peuvent accablants au début, mais la plupart se maîtrisent mieux alors que vous vous habituez au diagnostic et que vous commencez à faire des plans et à prendre des décisions.

Choc et incrédulité – Il est difficile d’entendre qu’il n’est pas possible de vous guérir du cancer, et vous pouvez ne pas vouloir croire ce qu’on vous a annoncé. Bien des gens disent qu’ils sont comme paralysés ou qu’ils ont l’impression d’être dans la brume.

Colère – Il est normal de se sentir fâché et frustré. Votre colère peut être dirigée contre n’importe quoi et n’importe qui. Vous pouvez être fâché contre la personne qui vous a dit que le traitement n’a pas été efficace. Votre colère peut être dirigée vers votre famille et vos amis. Certaines personnes remettent leur foi en question.

Tristesse, solitude et isolement – Apprendre que vous ou quelqu’un que vous aimez êtes atteint d’un cancer avancé engendre habituellement une profonde impression de perte. Alors que la famille et les amis peuvent vouloir être près de vous, il est possible que vous n’ayez pas envie d’être entouré de gens quand vous tentez d’accepter le diagnostic. Vous pouvez vous sentir isolé, comme si personne n’est en mesure de comprendre ce qui vous arrive.

Culpabilité – Certaines personnes qui reçoivent un diagnostic de cancer se sentent coupables de laisser leurs proches derrière ou de leur causer du chagrin. Il y en a qui se demandent pourquoi elles ne sont pas allées plus tôt chez le médecin ou n’ont pas combattu davantage la maladie. Les proches peuvent se sentir coupables de ne pas en avoir fait assez.

Peur – Il est normal d’avoir très peur d’un cancer avancé. Les personnes atteintes d’un cancer avancé peuvent craindre :

  • la douleur et la souffrance;
  • d’être laissé seul ou de mourir seul;
  • de devenir un fardeau;
  • de perdre le contrôle de leur corps et d’avoir besoin des autres;
  • de perdre leur dignité;
  • l’inconnu et l’avenir;
  • de laisser leurs proches derrière.

Aller de l’avant

Accepter le diagnostic et s’adapter à sa vie avec un cancer avancé prend souvent du temps. Accepter ne signifie pas laisser tomber. C’est plutôt prendre le contrôle de votre vie et vous concentrer sur ce qui est le plus important pour vous. De nombreuses personnes constatent qu’au fur et à mesure qu’elles acceptent la situation, certaines émotions positives permettent de créer un équilibre avec les émotions difficiles.

En allant de l’avant, vous pouvez établir des liens plus profonds avec les personnes qui vous entourent, passer plus de temps avec elles et leur dire combien elles sont importantes pour vous. Certaines personnes retournent visiter des lieux ayant eu une signification particulière dans leur vie ou font un voyage qu’ils voulaient effectuer depuis de nombreuses années. Vous pouvez essayer de communiquer avec de vieux amis avec qui vous avez perdu le contact au fil des années ou bien tenter de les visiter. Vous pouvez vouloir soigner une relation qui a été difficile ou gênante, apaiser des disputes ou éclaircir des malentendus passés et parler de vos émotions blessées afin de vous réconcilier avec quelqu’un.

Certaines personnes trouvent utile de faire un bilan de leur vie, soit faire un retour sur le passé et peut-être en parler avec quelqu’un. Le bilan peut représenter une partie importante du souvenir des nombreuses expressions de sens et de valeur de votre vie. Les bilans de vie peuvent être très difficiles à faire. Ils requièrent une réflexion franche et profonde sur la personne que vous êtes et la façon dont vous y êtes parvenu.

Pour certains, recevoir un diagnostic de cancer mène à une découverte spirituelle. Ce processus profondément personnel peut se poursuivre ou changer quand on a un cancer avancé.

Il n’y a pas de façon de savoir ou de prévoir combien de temps une personne vivra en étant atteinte d’un cancer avancé. Certains peuvent vivre plus longtemps que prévu alors que d’autres peuvent mourir plus tôt que prévu. Les médecins peuvent être en mesure de l’estimer selon ce qu’ils savent de la personne et du type de cancer dont elle est atteinte, mais ce n’est pas une science exacte.

Histoires

Dr Mohammad Akbari Le Dr Mohammad Akbari a repéré un nouveau gène de prédisposition au cancer.

Plus de details

Une célébration pour les survivants du cancer au Relais pour la vie

Illustration du Relais pour la vie

La Société canadienne du cancer fournit une occasion en or de célébrer le courage des survivants du cancer dans la bataille contre la maladie. Lors des centaines d’événements du Relais pour la vie qui ont lieu d’un bout à l’autre du pays, des milliers de gens se réunissent pour effectuer le Tour des survivants.

Apprenez-en plus