Vous êtes ici:

Évaluation du risque génétique

Le risque génétique, c’est la probabilité qu’une personne soit porteuse d’une mutation génétique qui la rend plus susceptible d’être un jour atteinte de cancer. L’évaluation du risque génétique permet de déterminer votre risque personnel de cancer selon les antécédents médicaux de votre famille. Avoir des antécédents familiaux de cancer ne signifie pas toujours que le cancer est héréditaire. Seul un petit nombre de cancers sont attribuables à des mutations génétiques héréditaires. On peut faire un dépistage génétique après une évaluation du risque génétique afin de déterminer s’il y a une mutation génétique.

Discutez avec votre médecin si certains de vos proches parents (mère, père, frère, sœur ou enfant) ont déjà reçu un diagnostic de cancer et si vous vous demandez si vous ou vos enfants êtes plus à risque.

Comment on évalue le risque génétique

Ce sont souvent des spécialistes en génétique (généticiens médicaux) ainsi que des conseillers génétiques qui évaluent le risque génétique. La consultation débute généralement par une discussion détaillée sur vos antécédents médicaux et vos antécédents familiaux de cancer. Le professionnel en génétique détermine également si vous devez passer un test de dépistage génétique afin de confirmer ou d’exclure un trouble génétique. Parler à un professionnel en génétique peut être utile, même si le dépistage d’un trouble spécifique n’est pas offert.

Antécédents familiaux de santé

Lors d’une évaluation du risque génétique, on vous demande si certains de vos parents ont été atteints de cancer. Il arrive souvent qu'une personne doive remonter le plus loin possible dans les générations qui l'ont précédée (habituellement 3 générations) des deux côtés de la famille, soit du côté de la mère et du côté du père. Le professionnel en génétique doit recueillir le plus d’information possible sur le type de cancer dont ces gens étaient atteints et sur leur âge au moment du diagnostic. Il s'agit d'une analyse généalogique (arbre généalogique). On a souvent besoin des dossiers médicaux de ces parents pour confirmer le diagnostic de cancer. Il est possible que vous deviez communiquer avec des établissements de santé pour les obtenir. Les conseillers génétiques pourraient être en mesure de vous aider en vous donnant le formulaire de consentement nécessaire à la mise en circulation des dossiers médicaux.

Consultation génétique

Une fois que l'arbre généalogique sur les antécédents de cancer est fait, le professionnel en génétique étudie (analyse) l’information afin de savoir si vous êtes admissible au dépistage génétique, à une consultation génétique ou à une étude de recherche particulière. Le conseiller génétique vous renseigne sur votre risque génétique et il vous donne des suggestions pour toute démarche future. Il vous offre aussi un soutien et un suivi. Vous pourriez également rencontrer d’autres professionnels de la santé.

  • Si on vous propose le dépistage génétique, le conseiller génétique vous renseigne sur la façon dont ces tests peuvent vous affecter tout comme votre famille. Il vous donne également l’occasion de lui poser des questions et de discuter de tout ce qui vous préoccupe.
  • Si le dépistage génétique n'est pas recommandé, le conseiller génétique peut faire une évaluation du risque puis des suggestions sur la détection précoce ou la surveillance et la prévention.

Retour au menu

Questions relatives à l’évaluation du risque génétique

Vous devriez être au courant des questions qui touchent l’évaluation du risque génétique et le dépistage génétique. Ces questions diffèrent selon chacun.

  • La recherche a démontré que les gens ont des opinions bien arrêtées et divergentes sur l'évaluation du risque génétique. Certains veulent connaître leur risque alors que d'autres préfèrent ne pas savoir.
  • Vous pouvez être préoccupé de l'impact des résultats sur votre travail, vos relations et votre famille.
  • Vous devez vraiment vous demander si vous devez dévoiler les résultats de l'évaluation de votre risque génétique aux membres de votre famille. Certains croient que la meilleure chose à faire est de leur dire que vous avez passé une telle évaluation et de leur divulguer les résultats seulement s'ils le désirent.
  • Vous pouvez vous demander qui connaîtra les résultats de l'évaluation de votre risque génétique. Certaines règles et procédures sont mises en place pour aider à éviter le mauvais emploi de ces renseignements. Ils sont confidentiels et ne sont pas divulgués à d'autres sans votre consentement écrit.
  • Vous pouvez vous préoccuper de votre risque futur par rapport à votre santé, de votre assurance-maladie et de votre assurance-vie ou de vos possibilités d'emploi. Être possiblement victime de discrimination génétique d’une compagnie d’assurance ou d’un employeur est une préoccupation courante. Discutez avec le conseiller génétique de vos droits et responsabilités dans ces cas-là.
  • Il est possible que vous vous demandiez quel sera le risque d’apparition du cancer chez vos enfants. Vous pouvez être bouleversés parce que vous pensez que vous avez peut-être transmis une mutation génétique à vos enfants. Il est important de se rappeler que, par le biais de la recherche génétique, les façons de prévenir, de détecter et de traiter le cancer se sont améliorées et que les enfants en bénéficieront à l'avenir.

Retour au menu

Histoires

Marie Whitehead Déceler le cancer le plus tôt possible. C’est ce qui compte avant tout. Cela pourrait vous sauver la vie.

Lisez l’histoire de Marie

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus