Vous êtes ici:

Qu’est-ce qui cause le cancer?

Très peu de cancers ne sont causés que par un seul élément. La plupart semblent être causés par un ensemble complexe de nombreux facteurs de risque, mais il arrive que le cancer apparaisse chez des personnes qui ne présentent aucun facteur de risque. Un facteur de risque est une substance ou un état qui fait augmenter le risque de cancer. Les facteurs de risque du cancer peuvent jouer différents rôles dans l’apparition du cancer et son développement. Voici des exemples de facteurs de risque du cancer :

  • vieillir
  • fumer
  • ne pas se protéger du soleil
  • être porteur de certains changements génétiques
  • faire de l’embonpoint ou être obèse
  • ne pas avoir une alimentation saine
  • ne pas faire suffisamment d’activité physique
  • boire de l’alcool
  • être en contact avec des substances chimiques nocives à la maison ou au travail
  • être atteint de certains types d’infections

Votre risque de cancer

Le risque de cancer correspond à la probabilité d’être un jour atteint de cancer. Être renseigné sur le risque de cancer peut vous aider à faire des choix éclairés sur votre santé.

En général, plus souvent et plus longtemps vous êtes en contact avec un facteur de risque, plus le risque d’être atteint de cancer est élevé.

Bien des années d’exposition à un facteur de risque peuvent s’écouler avant que le cancer n’apparaisse. Le cancer apparaît habituellement à la suite d’une exposition à de nombreux facteurs de risque au fil du temps. On peut être en contact avec plusieurs facteurs de risque au cours de nos activités quotidiennes.

Il y a des personnes qui risquent davantage d’être atteintes de cancer en raison de certains facteurs de risque. Même si une personne présente un ou plus d’un facteur de risque, il est impossible de savoir exactement jusqu’à quel point ces facteurs peuvent contribuer à l’apparition future d’un cancer. Présenter un risque élevé ne signifie pas qu’on aura nécessairement le cancer.

Même les personnes dont le risque est faible peuvent être atteintes d’un cancer. Un faible risque ne signifie pas que le cancer n’apparaîtra pas : cela signifie qu’il est moins probable qu’une personne en soit atteinte. On ne sait pas toujours clairement pourquoi une personne est atteinte d’un cancer et qu’une autre ne l’est pas.

Étude du cancer et de ses causes

Au fil des ans, les chercheurs sont parvenus à mieux comprendre comment les cancers apparaissent et se développent.

Ils étudient des personnes qui sont ou ont été en contact avec certaines substances, comme des pesticides, ou avec le soleil par exemple, ou des personnes atteintes de certaines affections, comme le syndrome de Lynch, afin de savoir combien d’entre elles auront le cancer. C’est ce qu’on appelle l’épidémiologie du cancer.

Les chercheurs étudient également comment différentes substances et expositions affectent les cellules et les autres organismes vivants. Quand suffisamment de preuves scientifiques indiquent qu’une certaine substance ou exposition cause le cancer, les experts diront qu’elle est carcinogène. Dans de nombreux cas, on ne possède pas suffisamment de renseignements pour dire avec certitude que quelque chose cause le cancer. Ces substances ou expositions peuvent être appelées carcinogènes probables ou possibles, selon la preuve scientifique disponible ou le type de preuve qui existe. Il arrive parfois que les experts ne soient pas en mesure de dire si une substance est liée au cancer.

Beaucoup de renseignements trompeurs et non fondés circulent sur le Net et dans les nouvelles sur ce qui cause ou non le cancer. Il est important que votre information provienne d’organismes crédibles où des experts révisent la preuve scientifique. On parle entre autres du Centre international de Recherche sur le Cancer, du National Toxicology Program américain et du World Cancer Research Fund.

Les experts de la Société canadienne du cancer font aussi des recommandations sur les questions liées au cancer. Nous pouvons vous aider à trouver une information crédible sur les substances et expositions liées au cancer et vous aider à comprendre la recherche.

Évaluation du risque de cancer

Les gens s’inquiètent souvent de leur risque personnel d’être atteints du cancer. L’évaluation du risque consiste à étudier les renseignements sur une personne tels que son âge, ses antécédents de santé, ses antécédents familiaux ainsi que ses choix relativement à son mode de vie et à son alimentation, afin de déterminer son risque de cancer. Connaître vos facteurs de risque peut vous aider à faire des choix personnels en matière de santé qui réduiront votre risque d’avoir certains cancers. Les médecins ont recours à divers outils d’évaluation pour estimer le risque de cancer d’une personne.

Votre médecin peut vous recommander le dépistage génétique et une consultation génétique s’il pense que votre risque pourrait être supérieur à la normale en raison d’un syndrome de cancer familial ou d’antécédents familiaux de cancer.

Comprendre votre risque de cancer peut aussi vous aider à décider s’il vous serait bénéfique de :

  • commencer à suivre un programme de dépistage à un plus jeune âge ou de passer un test de dépistage plus souvent que la population générale;
  • subir une chirurgie ou de prendre des médicaments pour aider à réduire votre risque de cancer.

Comment réduire votre risque de cancer

On peut prévenir environ la moitié de tous les cancers en adoptant un mode de vie sain et des politiques qui protègent le public. On a estimé que le tabagisme est responsable de 30 % de tous les décès par cancer et qu'un tiers des cancers peuvent être liés à l'alimentation, à l'obésité et au manque d'exercice.

On connaît de nombreux facteurs de risque du cancer. Le style de vie qu'on adopte de même que le type d'environnement dans lequel on vit et on travaille peuvent faire augmenter ou baisser ce risque.

Découvrez ce que vous pouvez faire pour réduire votre risque de cancer.

syndrome de Lynch

Trouble génétique causé par des mutations qui se sont produites dans certains chromosomes. Le syndrome de Lynch est lié à une hausse du risque de cancer du côlon et d’autres cancers.

Le syndrome de Lynch est aussi appelé cancer colorectal héréditaire sans polypose (HNPCC).

Histoires

Le Dr Christopher O’Callaghan, chercheur, Groupe canadien des essais sur le cancer Le Groupe canadien des essais sur le cancer fait grimper le taux de survie au glioblastome chez les aînés.

Plus de details

Réduisez votre risque

Icône – silhouette en train de courir

Le plus récent rapport Statistiques canadiennes sur le cancer montre que le cancer est la première cause de mortalité au Canada. Apprenez comment vous pouvez réduire votre risque.

Apprenez-en plus