Nous avons réussi à faire bouger les choses! Voici les faits saillants de notre travail de défense de l’intérêt public en 2017

12 janvier 2018

Toronto -

Les activités de défense de l’intérêt public menées par la Société canadienne du cancer font une différence. Nous travaillons à l’échelle locale, provinciale et nationale auprès des gouvernements afin de les convaincre de faire de la lutte contre le cancer une priorité et d’élaborer des politiques qui favorisent davantage la santé.

Voici quelques victoires récentes qui témoignent de notre détermination à trouver des moyens toujours plus efficaces de réduire les ravages du cancer. Nous en remercions nos donateurs, dont la générosité nous permet d’effectuer ce travail d’une importance capitale.

Nous marquons d’importants progrès aux dépens du tabac

Nous avons fait campagne activement en faveur d’un projet de loi permettant de réglementer l’emballage neutre des produits du tabac, qui est en voie de se concrétiser. Après son examen par le Sénat, ce projet a été présenté à la Chambre des communes. On y trouve également des dispositions pour interdire les distributeurs automatiques de cigarettes partout au Canada ainsi que pour réglementer les cigarettes électroniques.

Un plus grand nombre de Canadiens peuvent respirer de l’air sans fumée. Il sera désormais possible d’interdire de fumer à l’entrée de tous les immeubles du gouvernement fédéral, dans les parcs nationaux, sur les sites historiques nationaux ainsi que dans d’autres lieux sous compétence fédérale. Plusieurs provinces ont également réalisé des percées cette année afin d’améliorer l’accès à des espaces sans fumée :

  • Regina banned smoking on municipally owned golf courses
  • 73 communities in BC now have smoke-free bylaws

Nous avons exercé des pressions afin que les cigarettes aromatisées au menthol soient interdites à l’échelle du pays. En plus du menthol, l’Île-du-Prince-Édouard de même que Terre-Neuve-et-Labrador ont interdit tout arôme ajouté au tabac. Le menthol est extrêmement populaire auprès des jeunes.

Les cigarettes coûteront plus cher. Les taxes sur le tabac ont augmenté en Colombie-Britannique, en Saskatchewan, en Ontario, au Nouveau-Brunswick, au Yukon, dans les Territoires du Nord-Ouest ainsi qu’au Nunavut. La taxation des produits du tabac est la principale mesure dissuasive pour réduire le tabagisme.

Nous aidons à stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse

Nous avons préparé le terrain afin que les dix provinces et un territoire disposent de règlements interdisant aux jeunes l’utilisation des lits de bronzage, une cause de cancer de la peau.

La stratégie du gouvernement fédéral en matière de saine alimentation facilitera les bons choix alimentaires et réduira le risque de cancer. Parmi les mesures proposées, on note :

  • des restrictions quant au marketing de la malbouffe (aliments et boissons) auprès des enfants
  • l’étiquetage sur le devant des emballages des aliments qui contiennent trop de sucre, de gras saturés et de sel
  • la mise à jour du Guide alimentaire canadien

Les dix provinces et un territoire offrent dorénavant des programmes de vaccination anti-VPH aux garçons, ce qui réduira le risque de plusieurs cancers attribuables au virus du papillome humain.

Nous faisons en sorte que les personnes atteintes de cancer obtiennent davantage de soutien

Grâce entre autres à nos activités de défense de l’intérêt public, le gouvernement fédéral a mis en place une nouvelle prestation pour les proches aidants qui prennent soin d’un membre de la famille gravement malade.

Le gouvernement fédéral s’est engagé à investir 11 milliards sur une période de 10 ans pour les soins à domicile, les soins palliatifs et la santé mentale.

La Nouvelle-Écosse s’est engagée à rendre plus abordables les médicaments que les personnes atteintes de cancer doivent prendre à la maison. L’Ontario a aussi fait des progrès appréciables en ce sens et fournira gratuitement les médicaments d’ordonnance à tous les enfants et les jeunes de moins de 25 ans.