Révéler ce qu’il y a vraiment dans votre sac d’épicerie

23 mai 2018

Améliorer l’expérience des personnes atteintes de cancer

Bon nombre d’entre nous savent que la consommation d’aliments riches en sucres, en sel et en gras saturés peut être néfaste pour notre corps, mais qui peut dire combien il y a de sucres, de sel et de gras saturés dans certains de nos aliments favoris?

La Société canadienne du cancer mène des activités de défense de l’intérêt public depuis 2014 pour réclamer de meilleures étiquettes de valeur nutritive sur les emballages d’aliments. Nous croyons que des étiquettes de valeur nutritive à la fois claires, informatives et faciles à comprendre sont importantes pour guider les Canadiens dans le choix des aliments à acheter et des quantités à manger.

« Bien manger, en plus de ne pas fumer et de limiter sa consommation d’alcool, aide à prévenir le cancer, dit Julie Kozmenuik, diététiste à la SCC. En renseignant les Canadiens sur le contenu de leur sac d’épicerie, nous pouvons aider tout le monde à faire des choix plus santé. »

Dans le cadre de sa Stratégie en matière de saine alimentation, Santé Canada a effectué une consultation sur sa proposition de rendre obligatoire l’étiquetage sur le devant des emballages pour les aliments à teneur élevée en sucres, en sel et en gras saturés. La SCC s’est réjouie de pouvoir contribuer à cette consultation.

Cet étiquetage obligatoire pourrait être un moyen rapide et simple d’aider les consommateurs à faire des choix éclairés sur les aliments emballés ou même, à long terme, améliorer la qualité des aliments emballés.

Pour en savoir plus sur la saine alimentation et lire des conseils sur l’adoption de saines habitudes alimentaires, visitez cancer.ca.