A A A

Ne prenez pas une goutte en février

09 janvier 2018

Passez un mois sans alcool afin d’améliorer votre santé et de recueillir des fonds pour la lutte contre le cancerPeu importe ce que vous buvez, que ce soit du champagne pendant les fêtes de fin d’année, de la bière aux anniversaires ou un verre de vin ou deux pendant les soirées cinéma, renoncer à l’alcool pendant les 28 jours de février, comme Pablo Daskoch l’a fait, est un excellent moyen d’aider les autres en vous aidant vous-même.

Pablo, qui habite à Trail, en Colombie-Britannique, a participé au défi Dry Feb (Février sans alcool) l’an dernier parce qu’il voulait faire sa part et recueillir des fonds pour la Société canadienne du cancer (SCC) après avoir appris que son père était atteint d’un cancer du cerveau.

« Savoir que je participais à Dry Feb pour mon père a été ma principale source de motivation lorsque j’étais tenté de prendre un verre, dit Pablo. Mon père et la cause que j’appuyais étaient beaucoup plus importants qu’un verre à mes yeux. »

Cette année, Dry Feb est ouvert aux participants de tout le Canada. En plus d’être une stratégie de collecte de fonds pour la SCC, l’abstinence d’alcool pendant un mois est bénéfique pour les participants.

Ce qui en étonnera peut-être certains, c’est que la consommation d’alcool, de quelque type que ce soit, accroît le risque de cancers de la tête et du cou, du sein, colorectal et du foie.

Limiter la consommation d’alcool ou ne pas boire du tout réduit non seulement le risque de cancer, mais procure d’autres bienfaits pour la santé comme un meilleur sommeil, plus d’énergie et, évidemment, pas de gueules de bois!

« Renoncer à l’alcool est une façon simple de faire sa part. Dry Feb sensibilise énormément et a beaucoup d’impact », ajoute Pablo.

Vous pouvez vous inscrire à Dry Feb en allant à dryfeb.ca (en anglais seulement). Si vous avez des questions, veuillez écrire au dryfeb@cancer.ca ou composer le numéro sans frais 1 800 268-8874.