Cibler le cancer du pancréas, un cancer difficile à traiter

Alors qu’elle était au travail en janvier 2010, Kelly Power a ressenti une douleur aiguë au côté gauche qui l’a pliée en deux. Après avoir consulté son médecin et subi des examens, Kelly a été stupéfaite d’apprendre qu’elle avait un cancer du pancréas. La tumeur a été enlevée au cours d’une intervention chirurgicale et il n’y a plus de traces de cancer depuis.

Kelly sait qu’elle est l’une des personnes qui ont eu de la chance. Comme il touche un organe profond de l’abdomen, le cancer du pancréas est diagnostiqué à un stade avancé dans plus de 60 % des cas et le taux de survie après cinq ans est de seulement 8 %. De plus, le cancer du pancréas est très résistant à la chimiothérapie et à la radiothérapie.

« Si je n’avais pas prêté attention à la douleur ce jour-là, mon cancer se serait propagé, dit Kelly, qui a commencé à travailler à la Société canadienne du cancer à Halifax, en Nouvelle-Écosse après avoir reçu son diagnostic et 20 ans après avoir commencé à faire du bénévolat pour l’organisme. »

Mon diagnostic m’a rappelé l’importance de la détection précoce et le besoin accru de financer la recherche sur tous les types de cancers, surtout ceux associés aux taux de survie les plus bas », ajoute Kelly, qui s’est jointe à la SCC après avoir reçu son diagnostic et été bénévole pour l’organisme pendant 20 ans.

Contrairement à ce qui s’est passé pour les autres principales causes de mortalité par cancer, il y a eu peu de progrès dans la prévention, la détection et le traitement du cancer du pancréas au fil du temps. C’est pourquoi les découvertes issues de la recherche, comme celles réalisées par le Dr Shoukat Dedhar et son équipe de la BC Cancer Agency grâce à une subvention de la SCC, sont si précieuses.

Pour de nombreux types de cancer, la surface des cellules tumorales contient de grandes quantités d’une protéine, appelée CAIX, qui aide les cancers à se propager et à résister au traitement. Le Dr Dedhar et son équipe ont montré que le blocage de CAIX est une nouvelle stratégie thérapeutique qui promet pour le cancer du pancréas. Leur découverte fait actuellement l’objet d’un deuxième essai clinique ayant pour but d’améliorer la survie et la qualité de vie des personnes atteintes d’un cancer du pancréas.

La SCC est l’organisme de bienfaisance national qui finance le plus la recherche sur le cancer du pancréas au Canada. Aidez-nous à soutenir des chercheurs comme le Dr Dedhar qui travaillent pour améliorer les taux de survie en donnant aujourd’hui.