A A A

Une union désormais scellée

Légende La fusion de nos deux entités: Jaxson Tugnett, 5 ans, survivant de cancer, se joint à Nadège St-Philippe, survivante de cancer; à l’honorable Jane Philpott, ministre de la Santé; Peter Gilgan, philanthrope (arrière centre); au Dr John Bell, chercheur; à Lynne Hudson, présidente & chef de la direction de la Société canadienne du cancer (SCC); à Robert Lawrie, président du C.A. de la SCC; et à Christina Kramer, VP à la direction de la CIBC, pour serrer le nœud de la fusion entre la SCC et la FCCS.


Le 3 février dernier, à la veille de la Journée mondiale contre le cancer, plusieurs invités prestigieux, dont des survivants du cancer, des gens qui appuient notre cause, des donateurs, des chercheurs, des bénévoles et des employés, se sont rassemblés à Toronto afin de souligner un moment qui marquera l’histoire. Ce jour-là, en effet, a été officialisé le regroupement sans précédent de deux organismes de bienfaisance de premier plan dans le domaine de la santé, soit la Société canadienne du cancer (SCC) et la Fondation canadienne du cancer du sein (FCCS). Cette fusion permettra de remodeler le paysage de la lutte contre le cancer.

Lors de la cérémonie commémorant ce partenariat prometteur, Lynne Hudson, présidente et chef de la direction de la Société canadienne du cancer, a fait l’annonce de la toute première initiative majeure de cette nouvelle entité : un investissement de 12 millions de dollars effectué conjointement par le philanthrope Peter Gilgan et la Société canadienne du cancer, en vue de créer le Peter Gilgan Centre for Women’s Cancers, au sein du Women’s College Hospital (WCH).

« Nous sommes très heureux d’avoir mis en place ce partenariat avec le Women’s College Hospital, et nous sommes fiers de nous associer à Peter Gilgan pour soutenir le WCH dans ses efforts en vue de mettre au point une stratégie nationale en matière de traitement des cancers féminins, a déclaré Mme Hudson. Notre vision consiste à mieux outiller les femmes et leurs familles et à transformer le traitement des cancers féminins à l’échelle du pays. »

Le Dr John Bell, chercheur subventionné par la SCC et chef de file international dans le développement de traitements qui utilisent des virus pour cibler et détruire les cellules cancéreuses, a appuyé Lynne Hudson pour dire à quel point la mise en place de partenariats permettra de changer les choses. Le Dr Bell a ainsi expliqué qu’une plus grande collaboration dans le secteur aidera à mieux cibler les efforts sur de nouvelles découvertes scientifiques permettant de sauver des vies.

Alors que les Canadiens doivent s’attendre à une hausse de près de 40 pour cent du nombre de cas de cancer d’ici 2030, une augmentation de la demande pour ce qui est des services, des programmes et de la recherche est désormais inévitable. Intervenante invitée dans le cadre de l’événement, l’honorable Jane Philpott, ministre de la Santé, a pris acte de cette réalité, et a salué la fusion des deux organismes pour l’impact que celle-ci exercera sur la santé des Canadiens.

« À partir de maintenant, nous allons nous tourner vers de nouveaux partenaires, à l’échelle locale, provinciale et nationale, pour nous aider à offrir et à améliorer nos services, a poursuivi Mme Hudson. Je suis convaincue que la SCC et la FCCS joindront leurs forces de telle sorte que nous serons mieux placés pour servir les Canadiens d’un océan à l’autre. »