A A A

En mars, on fait place aux fibres!

07 mars 2016

Toronto -

Saviez-vous qu’une alimentation riche en fibres peut diminuer votre risque de cancer colorectal? Mars est le Mois de la sensibilisation au cancer colorectal – c’est le moment tout indiqué pour dresser le bilan de votre apport en fibres.

Que sont les fibres, au juste?

Les fibres sont la partie des aliments que le corps est incapable de digérer. Les fibres sont bénéfiques à plus d’un titre : elles contribuent à la santé du système digestif et à la régularité intestinale, elles peuvent aider à maintenir un poids santé, et la recherche a démontré qu’elles préviennent le cancer colorectal. Le fait qu’elles aident à garder un poids santé réduit également le risque d’autres types de cancer.

Où trouve-t-on des fibres?

Les légumes, les fruits, les produits de grains entiers et les légumes contiennent tous une grande quantité de fibres et s’intègrent facilement à l’alimentation de tous les jours. Remplacez par exemple les pâtes ordinaires par des pâtes de blé entier, ou utilisez des pommes de terre non pelées pour faire vos purées. Voilà déjà deux moyens tout simples de mettre davantage de fibres à votre menu!

Quelle quantité de fibres consommer?

Santé Canada encourage les Canadiens adultes à consommer quotidiennement de 21 à 38 grammes de fibres (la quantité varie selon l’âge et le sexe). L’étiquetage nutritionnel permet de connaître la teneur en fibres des produits – on considère qu’un aliment est riche en fibres lorsqu’il en contient au moins 4 grammes par portion.

Combien de fibres?

Pommes : 3,5 g par pomme moyenne

Choux de Bruxelles : 3,1 g dans 4 choux

Bananes : 2,1 g par banane moyenne

Haricots : 8,1 g par ¾ tasse

Lentilles : 6,2 g par ¾tasse

Patates douces : 3 g dans la moitié d’une patate douce de taille moyenne

Framboises : 5 g dans une demi-tasse

Bon à savoir

  • Attardez-vous à la liste des ingrédients plutôt qu’à la couleur des aliments. Certains pains bruns sont simplement des pains blancs colorés à l’aide de mélasse. Le premier ingrédient de la liste devrait être un grain entier, par exemple du blé entier, de l’avoine, de l’orge, du maïs entier, du riz brun ou du riz sauvage.
  • Les jus ne fournissent pas autant de fibres et ne rassasient pas autant que les légumes et les fruits entiers. Optez plutôt pour ces derniers.
  • Les fibres augmentent le volume des selles et accélèrent le mouvement des aliments dans le côlon, ce qui pourrait prévenir l’absorption de carcinogènes potentiels par la paroi intestinale.
  • Buvez plus de liquides lorsque vous consommez davantage de fibres. Les fibres et les liquides agissent ensemble pour vous aider à maintenir votre côlon en santé.
Découvrez d’autres moyens de faire place aux fibres et de réduire votre risque de cancer colorectal.

Autres moyens de prévenir le cancer colorectal

Il y a de fortes raisons de croire qu’une saine alimentation peut prévenir le cancer colorectal. Voici ce qui est particulièrement important :

  • Limitez votre consommation de viandes rouges et évitez les viandes transformées.
  • Limitez votre consommation de viandes, volailles et poissons cuits à température élevée.
  • Restreignez la quantité d’alcool.
  • Ne fumez pas et évitez la fumée secondaire.

Pour en savoir plus sur les moyens de réduire votre risque personnel de cancer, utilisez notre outil de prévention interactif au www.cestmavie.ca.