A A A

Et si le sperme pouvait sauver votre prostate?

18 novembre 2015

Toronto -

Saviez-vous que seulement le tiers environ des hommes qui subissent une biopsie de la prostate sont effectivement atteints d’un cancer? Cela veut donc dire que pour les deux tiers de ces hommes, il s’agit d’une intervention inutile. Le Dr Eleftherios Diamandis, chercheur subventionné par la Société et biochimiste clinicien à l’Hôpital Mount Sinai et scientifique chevronné de l’Institut de recherche Lunenfeld-Tanenbaum, faisant partie duSinai Health System, de Toronto, a bon espoir de réduire substantiellement ce nombre grâce à son nouveau test de dépistage du cancer de la prostate au moyen du sperme. Prostate cancer stat FR

Au lieu d’un recours systématique à la biopsie lorsqu’une analyse sanguine révèle des taux élevés de l’antigène prostatique spécifique (APS), le Dr Diamandis propose plutôt l’ajout d’un test de sperme, actuellement en cours d’élaboration, qui vérifierait la présence de marqueurs biologiques du cancer de la prostate. Ce processus de dépistage en deux étapes permettrait aux hommes et à leurs médecins de prendre des décisions plus éclairées. 

Il est important de rappeler qu’un taux d’APS élevé n’est pas nécessairement attribuable au cancer de la prostate. D’autres facteurs peuvent provoquer une telle augmentation : un grossissement de la prostate, une infection, une activité sexuelle récente ou même la prise de certains médicaments. Le Dr Diamandis souhaite que le test de sperme, par l’évaluation d’autres indicateurs du cancer de la prostate, puisse aider à identifier plus précisément les patients qui ont vraiment besoin de passer une biopsie.

« Nous connaissons déjà les 20 mutations génétiques les plus fréquentes dans les cas de cancer de la prostate », affirme le Dr Diamandis. « Nous prévoyons être capables de vérifier la présence de n’importe laquelle de ces 20 mutations dans un seul échantillon de sperme; les faux positifs devraient être très rares. Cette manière de faire serait de beaucoup supérieure à l’utilisation du test de l’APS seul. »

Le Dr Diamandis a pu concrétiser son projet scientifique grâce à une Subvention pour l’innovation de 200 000 $ de la part de la Société canadienne du cancer, généreusement appuyée par le fonds de recherche de la Haladner Memorial Foundation en mémoire de Gertrude Green. L’année dernière, la Société a injecté 44 millions de dollars dans des projets canadiens de recherche sur le cancer comme celui du Dr Diamandis. La Société est le deuxième plus important bailleur de fonds caritatif de la recherche sur le cancer de la prostate au pays.

« Grâce aux donateurs de la Société canadienne du cancer, nous sommes fiers d’investir dans des chercheurs de la trempe de celle du Dr Diamandis, dont les travaux pourraient avoir un impact majeur par l’amélioration des méthodes diagnostiques, de la survie à la maladie et de la qualité de vie des personnes touchées », soutient la Dre Siân Bevan, directrice de la recherche à la Société canadienne du cancer.   

Vous voulez en savoir plus sur les protocoles actuels de dépistage du cancer de la prostate? Appelez notre Service d’information sur le cancer au 1 888 939-3333 ou visitez notre site, cancer.ca.