Point de vue de la Société canadienne du cancer à propos d’une nouvelle étude sur la mammographie

13 février 2014

Toronto -

Vous avez peut-être entendu parler dernièrement d’une étude canadienne sur la mammographie qui met en doute la pertinence du dépistage du cancer du sein. Les experts de la Société canadienne du cancer ont pris connaissance de cette nouvelle étude ainsi que d’autres recherches menées ailleurs dans le monde sur le même sujet. À la lumière de leurs analyses, nous tenons à vous confirmer que les recommandations de la Société en matière de dépistage du cancer du sein demeurent les mêmes. Les Canadiennes devraient continuer à passer des examens de dépistage du cancer du sein en suivant les recommandations de dépistage correspondant à leur âge.

Plusieurs essais cliniques à grande échelle ont largement démontré l’efficacité du dépistage par mammographie auprès des femmes de 50 à 69 ans. Sur huit essais menés jusqu’à présent, sept ont conclu à l’utilité de cet examen.

Le taux de mortalité par cancer du sein a chuté de 42 % depuis le milieu des années 80. Cette diminution marquée est le résultat des programmes de dépistage du cancer du sein, d’une sensibilisation accrue aux facteurs de risque ainsi qu’aux signes avant-coureurs de la maladie, et de l’amélioration des traitements.

La Société a à cœur de bien informer les Canadiennes à propos du dépistage du cancer du sein. Nous continuerons de suivre de très près l’évolution de la recherche dans ce domaine de la plus haute importance.