A A A

La Société canadienne du cancer accorde plus de 1 M$ à des chercheurs du Québec

15 février 2016

Montréal -

La Société canadienne du cancer (SCC) est fière d’annoncer une première ronde de financement qui a permis de remettre plus d’un million de dollars à quatre chercheurs au Québec pour des recherches de pointe sur le cancer. Ce premier montant fait partie des 15,7 millions de dollars qui seront accordés au cours des cinq prochaines années à travers le Canada pour soutenir 42 projets de recherche. Des sommes additionnelles seront annoncées au cours de 2016.

Contrer la dépression, pendant et après un cancer

L’une des études québécoises vise à améliorer la qualité de vie des patients. Elle se penchera sur les symptômes dépressifs des personnes atteintes d’un cancer ou qui ont survécu à la maladie. La dépression touche quasiment un survivant du cancer sur six, et ce, jusqu’à un an après son diagnostic. La Dre Jane McCusker, de l’Université McGill, testera auprès de 300 survivants une nouvelle méthode pour traiter cette dépression. Ce programme d’autosoins comprend une trousse de ressources ainsi qu’un soutien téléphonique régulier avec un conseiller formé. En clair, les patients reçoivent un manuel et des cahiers d’exercices faciles à comprendre pour apprendre à gérer leurs symptômes dépressifs. Par la suite, par téléphone, un conseiller les aide à utiliser ces outils. Si ce programme répond aux attentes, il pourrait représenter une manière viable et rentable de soutenir les survivants du cancer.

Parmi les autres recherches qui recevront l’appui financier de la SCC :

  • Christopher Moraes, de l’Université McGill élaborera un système de « cancer du sein sur puce » pour étudier le mécanisme par lequel une seule cellule peut se transformer en tumeur envahissante et faire apparaitre un cancer du sein.
  • À l’Université d’Ottawa, le chercheur Seung Hwan Lee cherchera à savoir si des souris qui suivent un régime de jeûne affaiblissent leurs tumeurs et renforcent les défenses naturelles de leur corps.

« Au Canada, le tiers des sommes investies en recherche sur le cancer par des organismes de bienfaisance provient de la Société canadienne du cancer, souligne André Beaulieu, porte-parole et conseiller principal. À terme, toutes ces études préviendront plus de cancers, mèneront à de nouveaux traitements et permettront ultimement de sauver plus de vies. »

À propos de la Société canadienne du cancer

Chaque jour, la Société canadienne du cancer travaille à sauver plus de vies. Grâce à des milliers de Québécois, donateurs et bénévoles, elle lutte pour prévenir plus de cancers, permettre à nos chercheurs de faire plus de découvertes et aider plus de personnes touchées par la maladie. Sauvons + de vies. Visitez cancer.ca ou appelez-nous au 1 888 939-3333.

Renseignements :

André Beaulieu

Conseiller principal, Communication

Société canadienne du cancer

Division du Québec

Téléphone : (514) 393-3444