A A A

Une révision de la loi qui sauvera des milliers de vies - Loi sur le tabac : la Société canadienne du cancer félicite la ministre Lucie Charlebois

05 mai 2015

Montréal -

La Société canadienne du cancer (SCC) applaudit le dépôt de la Loi sur le tabac et félicite la ministre déléguée à la Santé publique Lucie Charlebois, qui s’attaque enfin à une industrie dont les produits tuent un utilisateur sur deux, entraînant 10 000 décès par année, tous évitables. Le projet de loi no 44, intitulé Loi visant à renforcer la lutte contre le tabagisme, s’il est adopté tel quel et rapidement, permettra de prévenir des milliers de cancers et de sauver de nombreuses vies. La SCC estime que ce projet de loi, attendu depuis cinq ans déjà, propose des mesures législatives qui permettront de mieux protéger les jeunes face à l’industrie du tabac.

Encore aujourd’hui, trop d’enfants et d’adolescents deviennent les clients des cigarettiers, en moyenne à 13 ans. Le projet de loi de la ministre Lucie Charlebois propose notamment de bannir les saveurs et d’encadrer la cigarette électronique, deux revendications de la SCC depuis de nombreuses années déjà. La SCC se réjouit particulièrement de l’inclusion du menthol dans l’interdiction des saveurs. Quoi qu’on en pense, le menthol est LA saveur par excellence pour s’initier au tabac. Pas étonnant que le quart des élèves fumeurs consomment cette saveur, parmi toutes celles existantes. La SCC félicite aussi le gouvernement pour l’encadrement de la cigarette électronique. Désormais, le produit ne sera plus vendu aux mineurs et ne pourra plus être consommé dans les endroits où la cigarette est interdite. En outre, le projet de loi no 44 inclut des mesures relatives à la fumée secondaire afin de protéger les moins de 16 ans de l’exposition dans les véhicules et étend l’interdiction de fumer aux terrasses publiques et dans un rayon de neuf mètres de l’entrée de tout édifice public.

« La ministre Lucie Charlebois a eu le courage de mettre fin aux tristes stratagèmes de l’industrie du tabac. Après avoir réclamé pendant cinq ans une mise à jour de la loi, avoir recueilli une pétition de 55 000 signatures pour l’appuyer, et avoir témoigné en commission parlementaire à ce sujet - en 2013 – je suis ravie de dire que la Société canadienne du cancer, ses 30 000 bénévoles et ses 300 000 donateurs appuient sans réserve le projet de loi no 44, une des mesures les plus efficace pour prévenir le cancer », déclare Suzanne Dubois, directrice générale de la SCC – Division du Québec.

La SCC réclame maintenant une adoption rapide de la loi, comme ce fut le cas en 2005. C’est-à-dire avant l’été. « Depuis les dernières années, le taux de tabagisme stagne à environ 20 %, ce qui équivaut à 1,5 million de fumeurs dont la majorité veulent cesser de fumer. Actuellement, le tabagisme cause le tiers des décès par cancer. Les élus ne doivent pas se laisser influencer par les tactiques de l’industrie et de ses alliés, qui feront tout pour prioriser leurs profits au détriment de la santé et des finances du Québec », ajoute Suzanne Dubois, directrice générale de la SCC – Division du Québec.

La SCC continuera de défendre l’importance d’inclure une mesure touchant l’emballage neutre des produits du tabac. La SCC espère voir cette mesure dans la version finale de la législation. Toutefois, elle estime que cette première version est un pas important vers l’objectif d’un taux de tabagisme de 10 %, dans 10 ans. « L’Ontario a déposé un projet de loi et la Nouvelle-Écosse a légiféré sur la cigarette électronique et l’inclusion du menthol dans l’interdiction des saveurs. Avec ce projet de loi, le gouvernement se met à niveau par rapport aux autres provinces du Canada. Une mesure sur l’emballage ferait en sorte que le Québec reprenne véritablement sa place de leader. Alors qu’il était ministre de la Santé, le Dr Couillard a fait du Québec le champion de la lutte contre le tabagisme. Nous sommes confiants qu’il peut y arriver de nouveau », affirme Mélanie Champagne, directrice, Questions d’intérêt public de la SCC – Division du Québec.

La Société canadienne du cancer travaille à sauver plus de vies. Grâce à des milliers de Québécois, donateurs et bénévoles, elle lutte pour prévenir plus de cancers, permettre à nos chercheurs de faire plus de découvertes et aider plus de personnes touchées par la maladie. Sauvons + de vies : visitez cancer.ca ou appelez-nous au 1 888 939-3333.


Mélanie Champagne
Directrice, Questions d’intérêt public
Société canadienne du cancer
Division du Québec
Téléphone : 514 255-5151

André Beaulieu
Conseiller principal, Communication
Société canadienne du cancer
Division du Québec
Téléphone : 514 393-3444