A A A

Journée mondiale contre le cancer : « Madame Marois, qu’attendez-vous pour réviser la Loi sur le tabac? »

04 février 2014

Montréal -

À l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, la Société canadienne du cancer (SCC) – Division du Québec interpelle la première ministre du Québec, Madame Pauline Marois : il est urgent de réviser la Loi sur le tabac.

La Loi sur le tabac n'a pas été révisée depuis près de neuf ans. Entre-temps, l’industrie a développé, en toute impunité, une foule de nouveaux produits attrayants pour les jeunes. Malgré l’argent investi en prévention, le taux de tabagisme stagne. Cela veut dire que pour chaque fumeur qui arrête de fumer ou décède, un jeune s’initie au tabac.

Les élus seront de retour à l’Assemblée nationale dans une semaine, il est temps pour le gouvernement d’agir. « Madame Marois, qu’attendez-vous? Le tabac tue 28 Québécois chaque jour. Ce n’est pas réglé, révisez la Loi sur le tabac », exhorte Micheline Bélanger, survivante d’un cancer du poumon et militante antitabac.Plus de 54 000 Québécois se sont fait entendre par voie de pétition pour protéger les jeunes contre l’industrie du tabac et appuient sans réserve la SCC qui demande :

  1. L’abolition des saveurs pour tous les produits du tabac couverts par la Loi sur le tabac.
  2. L’encadrement de la cigarette électronique.
  3. L’adoption de l’emballage neutre et standardisé pour tous les produits du tabac.
  4. Un moratoire sur la mise en marché des produits du tabac.

 

« Le tiers des décès par cancer sont causés par le tabac. Malheureusement, chaque jour, des jeunes continuent à être piégés par l’industrie. Il est temps que la première ministre du Québec agisse pour la santé des jeunes et révise la loi », soutient Sylvie Poissant, directrice générale par intérim, SCC – Division du Québec.


Le tabagisme en chiffres
  • Le Québec compte encore 1,6 million de fumeurs.
  • Au Québec, l’âge moyen d’initiation au tabagisme est de 12,7 ans.
  • Un fumeur régulier sur deux meurt des suites de sa consommation de tabac.
  • Le tabagisme coûte plus de 4 milliards de dollars par année aux contribuables, comparativement aux maigres 900 millions de dollars qu’il rapporte en taxes.
  • Le tiers des journées complètes d’hospitalisation dans les grands hôpitaux du Québec sont dues au tabagisme.
  • Le cancer du poumon est la principale cause de décès par cancer.

La Société canadienne du cancer œuvre chaque jour à sauver plus de vies. Elle travaille sans relâche à prévenir le cancer, à financer la recherche et à soutenir les personnes touchées par la maladie. Depuis 75 ans, son but n’a pas changé : en faire plus pour que nous soyons davantage à ne pas avoir à faire face au cancer et plus nombreux à y survivre. Sauvons + de vies : visitez cancer.ca ou appelez notre Service d'information sur le cancer, au 1 888 939-3333.
* Madame Micheline Bélanger et un représentant de la SCC seront disponibles pour des entrevues le 4 février à partir de 10 heures.

Renseignements :

André Beaulieu

Conseiller principal, Communication

Société canadienne du cancer

Division du Québec

Téléphone : (514) 393-3444