A A A

Une petite fleur pour une grande cause - Les jonquilles de la Société canadienne du cancer de retour du 3 au 6 avril

03 avril 2014

Montréal -

Avril est le Mois de la jonquille. Dans le cadre de cette campagne annuelle, la Société canadienne du cancer (SCC) vendra jusqu’au dimanche une petite fleur pour une grande cause : la jonquille, symbole de vie et d’espoir.

Au Québec, près  de 2 millions de fleurs fraîches seront mises en vente par 20 000 bénévoles dans 1800 points de vente dans les centres commerciaux, les institutions bancaires, les marchés d’alimentation, les édifices à bureaux, les pharmacies et même les entreprises.

« Ma mère est décédée d’un cancer du poumon il y a trois ans, mon beau-frère André d’un cancer colorectal à 32 ans et Martin, un ami proche, est mort d’un cancer du cerveau. C’est malheureusement une maladie très présente dans nos vies, peut-être même trop. Je souhaite pouvoir changer les choses. Pour sauver plus de vies, il faut commencer par s’impliquer, et c’est ce que je veux faire, déclare l’animatrice Josée Boudreault, porte-parole du Mois de la jonquille de la SCC pour une première année. »

En avril, la SCC vous invite à poser un geste de solidarité tout simple :
  • Acheter des fleurs fraîches du 3 au 6 avril (au coût de 3 pour 5 $/10 pour 10 $).
  • Acheter une jonquille virtuelle de la SCC, au www.cancer.ca/jonquille, un projet en partenariat avec Cogeco.
  • Se procurer une épinglette jonquille dans un des bureaux régionaux de la SCC.
  • Prendre part à la conversation sur Twitter (#Jonquille).
  • Communiquer avec le Service d’information sur le cancer au 1 888 939-3333 pour connaître les activités du Mois de la jonquille ou pour toute autre question sur le cancer.

« Les gens touchés par le cancer veulent de l’espoir et souhaitent se sentir soutenus. La jonquille est un symbole de solidarité humaine. Il faut sentir la lumière et il n’y a pas plus lumineux que la jonquille : une petite fleur pour une grande cause vendue par la SCC dans le but de faire une différence. J’encourage tous les Québécois à acheter des fleurs, du 3 au 6 avril prochain », ajoute Mme Boudreault.

L’argent recueilli pendant le Mois de la jonquille sauve des vies : aujourd’hui, 63 % des personnes qui se sont fait dire « vous avez le cancer » sont en vie cinq ans après. Pour certains cancers, la survie est encore plus spectaculaire, notamment pour le cancer infantile (82 %), le cancer du sein (88 %), le cancer de la prostate (96 %) et le cancer du testicule (98%). Dans les années 1940, le taux de survie était d’environ 25 %.

La SCC est l’organisme québécois qui investit le plus en prévention, en recherche, en information et en soutien, et qui a la possibilité de sauver encore plus de vies. Comment?
  • En finançant des projets de recherche novateurs d’ici.
  • En misant davantage sur la prévention.
  • En fournissant chaque année de l’information, de l’aide et du soutien direct à des dizaines de milliers de Québécois.
Chaque jour, la Société canadienne du cancer travaille à sauver plus de vies. Grâce à des milliers de Québécois, donateurs et bénévoles, elle lutte pour prévenir plus de cancers, permettre à nos chercheurs de faire plus de découvertes et aider plus de personnes touchées par la maladie. Sauvons + de vies. Visitez cancer.ca ou appelez-nous au 1 888 939-3333.

Renseignements :

André Beaulieu

Conseiller principal, Communication

Société canadienne du cancer

Division du Québec

Téléphone : (514) 393-3444