A A A

Le cancer colorectal en panoramique

19 mars 2013

Hamilton -

À Hamilton, en Ontario, des chercheurs ont développé une solution innovatrice au difficile problème que pose l’exploration des profondeurs du côlon humain pour trouver des signes de cancer. Comme Google Street View, ils cartographient le côlon avec des caméras qui photographient dans toutes les directions.

« Contrairement à la coloscopie classique, qui regarde droit devant, cette nouvelle méthode peut être comparée à Google Street View, car elle donne une vue panoramique du côlon. Cela nous aide à localiser avec précision les lésions et les excroissances suspectes », déclare le Dr Qiyin Fang, professeur agrégé et titulaire de la chaire de recherche canadienne en biophotonique à l’Université McMaster.

Pour le développement et la mise à l’essai de sa nouvelle technique d’imagerie, le Dr Fang a reçu une Subvention pour l’innovation de 194 000 $ de la Société canadienne du cancer. C’est l’une des 37 nouvelles Subventions pour l’innovation de la Société canadienne du cancer annoncées aujourd’hui. Ces subventions, qui totalisent plus de 7 millions de dollars, soutiennent des recherches ayant le potentiel d’améliorer grandement notre compréhension du cancer et de générer de nouvelles approches de prévention, de détection précoce et de traitement.

Le projet du Dr Fang emploiera un capteur d'imagerie à proche infrarouge pour prendre des milliers de photos et créer une carte du côlon, en utilisant les vaisseaux sanguins comme points de repère. Les images seront ensuite analysées à l’aide d’algorithmes complexes et on se concentrera sur les excroissances suspectes demandant un suivi. Cette technique novatrice devrait améliorer le diagnostic et le traitement du cancer colorectal.

Le cancer colorectal représente la deuxième cause de mortalité par cancer chez les hommes et les femmes combinés. On estime que, l’an dernier, 23 300 Canadiens ont reçu un diagnostic de cancer colorectal et que 9200 sont morts de cette maladie.

La détection précoce des polypes est essentielle pour lutter contre ce cancer. Cependant, il arrive parfois que les polypes se cachent dans les replis du côlon, constamment en mouvement. Cette nouvelle technique d’imagerie rendra bien plus facile la détection et la localisation des anomalies.

« Les Subventions pour l’innovation financent des recherches qui démontrent que les scientifiques canadiens comptent parmi les plus créatifs et les plus dévoués dans la lutte contre le cancer, explique la Dre Siân Bevan, directrice de la recherche à la Société canadienne du cancer. Nous sommes emballés de pouvoir soutenir des projets de recherche qui ont le potentiel de changer radicalement notre compréhension du cancer et la façon dont nous prévenons, diagnostiquons et traitons cette maladie. »

Autres Subventions pour l’innovation

Grâce à une Subvention pour l’innovation de 200 000 $, la Dre Catherine O’Brien, chirurgienne de l’University Health Network du Princess Margaret Cancer Centre de Toronto, étudiera le lien entre des bactéries que l’on trouve dans le côlon et le développement du cancer.

Dans le côlon humain, on trouve normalement plusieurs centaines de bactéries qui sont en général inoffensives et même, souvent, plutôt utiles. La recherche démontre toutefois qu’alors que les cellules normales du côlon n’en contiennent pas, certaines bactéries réussissent à pénétrer dans les cellules cancéreuses du côlon. La grande question, c’est de savoir si ces bactéries qui envahissent l’intérieur des cellules causent le cancer du côlon ou si elles en sont le résultat. En y répondant, on pourrait trouver de nouvelles façons de traiter et de stratégies de dépistage.

Les Subventions pour l’innovation de la Société canadienne du cancer soutiennent des concepts, approches ou méthodologies non classiques visant à résoudre d’une manière innovatrice et créative des problèmes dans le domaine de la recherche sur le cancer.

Renseignements :

Justin Edmonstone

Affaires publiques

Société canadienne du cancer

Division de l’Ontario

Téléphone : 416-323-7026