Une recherche sur un cancer du sein difficile à traiter pourrait mener à un meilleur traitement

21 octobre 2013

London -

Un scientifique de London qui étudie des manières de surmonter la résistance à la chimiothérapie chez les femmes ayant un cancer du sein triple négatif a reçu une subvention de la Société canadienne du cancer. Son travail pourrait mener à de meilleurs résultats pour les femmes atteintes de ce cancer du sein difficile à traiter.

Pendant le Mois de la sensibilisation au cancer du sein, nous célébrons souvent le taux de survie élevé de 88 % du cancer du sein et ce succès est dû aux progrès du dépistage précoce et des traitements. Mais il existe des formes de cancer du sein plus difficiles à traiter, comme le cancer du sein triple négatif, dont le risque est plus élevé chez les femmes de moins de 40 ans et les femmes de descendance africaine ou asiatique.

Le cancer du sein triple négatif a été ainsi nommé parce que les résultats d’analyses des cellules cancéreuses sont négatifs pour trois choses : récepteurs d’œstrogène, récepteurs de progestérone et surexpression de la HER2. Étant donné que ces choses sont souvent la cible des traitements contre le cancer du sein, comme l’hormonothérapie et le trastuzumab (Herceptin), ces traitements plus récents ne sont pas efficaces et la chimiothérapie demeure le seul choix de traitement. Cependant, la chimiothérapie comporte beaucoup d’effets secondaires et les cellules cancéreuses deviennent finalement résistantes.

Le Dr Shawn Li, professeur au département de biochimie à l’Université Western, étudie une réaction biochimique qui joue un rôle critique dans la mort des cellules du cancer du sein triple négatif et qui contribue aussi à la résistance à la chimiothérapie. Son nouveau projet étudiera comment deux protéines, Numb et Set8, interagissent dans cette réaction et cherchera des composés qui pourraient servir de premiers traitements ciblés pour les cancers du sein triples négatifs.

« Je suis extrêmement reconnaissant envers la Société canadienne du cancer pour ce financement de ma recherche par la Subvention pour l’innovation », dit le Dr Li. « Bien qu’en général les taux de survie du cancer du sein soient élevés, il est important de se concentrer sur un cancer du sein qui est plus difficile à traiter et qui affecte beaucoup de jeunes femmes. »

La recherche antérieure du Dr Li a démontré que la protéine Numb joue un rôle important dans la mort des cellules cancéreuses. Cependant, la protéine Set8 nuit à ce processus et entraîne une résistance à la chimiothérapie. Grâce à cette Subvention pour l’innovation, le Dr Li et son équipe étudieront la protéine Set8 et la façon dont elle entrave la mort des cellules cancéreuses. De plus, ils examineront des milliers de médicaments pour déterminer ceux qui empêchent la Set8 d’entraver la mort des cellules cancéreuses, ce qui pourrait mener à de nouveaux traitements pour le cancer du sein triple négatif.

Incluant cette nouvelle subvention, le Dr Li a reçu un total de 2,4 millions de dollars de la Société depuis 2001 et la Société est heureuse de continuer à appuyer sa recherche et ses idées novatrices.

« Nous sommes engagés à investir dans la recherche novatrice sur le cancer qui prend une approche audacieuse, afin de déterminer de nouvelles manières d’examiner le casse-tête du cancer et de découvrir des traitements plus efficaces pour les patients, surtout pour des cancers agressifs, comme le cancer du sein triple négatif », dit la Dre Siân Bevan, directrice de la recherche, Société canadienne du cancer. « Nous ne pourrions pas avoir cet impact sans la générosité des donateurs et des partisans. »

À propos des Subventions pour l’innovation
Les Subventions pour l’innovation de la Société ont été développées pour résoudre d’une manière innovatrice et créative des problèmes dans le domaine de la recherche sur le cancer. L’objectif est de soutenir des concepts, approches ou méthodologies non classiques pour aborder les problèmes de la recherche sur le cancer. Un total de 37 nouvelles subventions représentant un investissement de plus de 7 millions de dollars répartis partout au pays ont été annoncées en août, dont 18 en Ontario. La Société canadienne du cancer est le plus important organisme de bienfaisance national à subventionner la recherche sur le cancer au Canada. Pour plus d’information sur l’investissement de la Société dans la recherche, visitez www.cancer.ca.

 

À propos de la Société canadienne du cancer
La Société canadienne du cancer est un organisme bénévole national, à caractère communautaire, dont la mission est l'éradication du cancer et l'amélioration de la qualité de vie des personnes touchées par le cancer. Pour en savoir plus sur le cancer, consultez notre site Web à www.cancer.ca ou appelez notre Service d'information sur le cancer, un service gratuit et bilingue, au 1-888-939-3333.

Renseignements :

Stephanie Michaelides

Communications Coordinator

Société canadienne du cancer

Ontario

Téléphone : 416-323-7039