La Société canadienne du cancer applaudit les efforts du gouvernement de l’Ontario pour mettre fin aux produits de tabac illégaux et contribuer à un Ontario sans fumée

03 juin 2011

Toronto -

La Société canadienne du cancer félicite le gouvernement de l’Ontario suite à l’adoption d’une loi qui mettra fin aux ventes de produits du tabac peu dispendieux et illégaux, et ce, grâce à la promulgation de la loi 186, Loi de 2011 appuyant la stratégie Ontario sans fumée par la réduction du tabac de contrebande.

La Société canadienne du cancer s’est beaucoup préoccupée de la menace sérieuse pour la santé publique que pose le problème du tabac de contrebande. La facilité d’accès et la disponibilité largement répandue de cigarettes peu dispendieuses et illégales ont miné les efforts visant à réduire l’usage du tabac en Ontario et ont mené à une augmentation des taux de cancer du poumon et d’autres maladies.

« La promulgation du projet de loi 186 en loi est un excellent départ pour aborder cette question complexe qui mine la Stratégie pour un Ontario sans fumée », dit Joanne Di Nardo, gestionnaire principale, questions d’intérêt public, Société canadienne du cancer, Division de l’Ontario. « La défense de l’intérêt public est une partie importante de la mission de la Société et nos bénévoles et notre personnel ont travaillé fort pour éliminer la présence de cigarettes peu dispendieuses et illégales dans nos communautés. Depuis plusieurs années, nous avons fait connaître nos préoccupations aux représentants gouvernementaux en demandant une loi abordant la contrebande du tabac et assurant que les fumeurs ontariens aient accès à tous les programmes d’abandon du tabac disponibles. »

Le tabac de contrebande se vend pour aussi peu que 10 $ à 15 $ pour 200 cigarettes, ce qui représente environ le cinquième du prix d’une cartouche de cigarettes vendue légalement. Le prix est une des manières les plus efficaces d’encourager les fumeurs à cesser ou à réduire leur consommation, et de prévenir que les jeunes ne commencent à fumer. Au Canada, on estime que le tabagisme est responsable de 30 % de tous les décès par cancer et qu’il est lié à plus de 85 % des cas de cancer du poumon.

En plus d’être un chef de file dans l’exercice de pressions pour obtenir des politiques publiques favorables à la santé, la Société canadienne du cancer lutte contre le cancer en faisant tout ce qu’elle peut pour prévenir le cancer, sauver des vies et appuyer les personnes vivant avec le cancer. Pour lutter contre le cancer du poumon et autres, le service gratuit de la Société, Téléassistance pour fumeurs, (1 877 513-5333 et teleassistancepourfumeurs.ca) offre des conseils et des outils éprouvés pour aider les gens à réussir à cesser de fumer.

Renseignements :

Camille Beaubien

Coordonnatrice principale, Relations publiques

Téléphone : (416) 323-7181