La Société canadienne du cancer se réjouit du renforcement de la Stratégie fédérale de lutte contre le tabagisme et de l’augmentation des taxes sur les produits du tabac dans le budget fédéral

27 février 2018

Ottawa -

La Société canadienne du cancer (SCC) a salué l’annonce faite aujourd’hui dans le budget fédéral du renforcement de la Stratégie fédérale de lutte contre le tabagisme au moyen d’un investissement continu de 18 millions de dollars par année.
La SCC s’est aussi réjouie de la légère augmentation des taxes sur les produits du tabac de 1 $ par cartouche de 200 cigarettes, combinée à un meilleur ajustement inflationniste.

« Nous appuyons fortement l’augmentation de l’investissement dans la Stratégie fédérale de lutte contre le tabagisme pour aider à atteindre l’objectif du gouvernement fédéral de réduire la prévalence de l’usage du tabac de 5 % d’ici 2035, affirme Rob Cunningham, analyste principal des politiques à la Société canadienne du cancer. Nous appuyons aussi la hausse des taxes sur les produits du tabac. Imposer des taxes plus élevées sur le tabac constitue la stratégie la plus efficace de réduction du tabagisme, particulièrement chez les jeunes. »

« Bien que des progrès aient été réalisés dans la réduction du tabagisme, il reste encore énormément à faire pour lutter contre cette épidémie, ajoute R. Cunningham. Encore aujourd’hui, plus de cinq millions de Canadiens font usage du tabac et un nombre inacceptable d’adolescents commencent à fumer chaque année. Les mesures présentées dans le budget aideront à réaliser d’autres progrès pour réduire le tabagisme. »

Le tabagisme est la principale cause évitable de maladie et de décès au Canada; il tue plus de 45 000 Canadiens chaque année. Pour ce qui est des coûts annuels de soins de santé, 6,5 milliards de dollars sont attribuables au tabagisme. La Stratégie fédérale de lutte contre le tabagisme actuelle prend fin le 31 mars 2018. Le budget comprend des hausses continues du financement de la Stratégie, dont 11 M$ pour Santé Canada, 3 M$ pour l’Agence de la santé publique du Canada, 3 M$ pour la Sécurité publique et 2 M$ pour la GRC.

Le budget comprend aussi une amélioration de l’indexation tenant compte de l’inflation pour les taxes sur le tabac. Cette indexation s’appliquera d’ailleurs chaque année plutôt qu’aux cinq ans. Sur l’augmentation des taxes sur les produits du tabac de 2,29 $, qui entre en vigueur à minuit le jour du budget, un montant de 1,29 $ constitue un rajustement en fonction de l’inflation par rapport à la dernière augmentation des taxes fédérales sur le tabac, le 12 février 2014. En tenant compte des taux d’inflation, un rajustement d’environ 2,10 $ avait déjà été prévu pour le 1er décembre 2019.

La SCC accueille aussi favorablement l’annonce relative à un système d’assurance-médicaments national faite dans le cadre du budget. « Une initiative d’assurance médicaments nationale pourrait offrir un accès grandement requis aux médicaments pour les personnes atteintes de cancer partout au Canada, affirme Kelly Masotti, directrice des questions d’intérêt public à la Société canadienne du cancer. Nous avons hâte de travailler sur cet important enjeu avec les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux. »

La Société canadienne du cancer est un organisme bénévole national, à caractère communautaire, dont la mission est l’éradication du cancer et l’amélioration de la qualité de vie des personnes touchées par le cancer. Grâce à nos donateurs et à nos bénévoles, la Société est l’organisme qui a le plus d’impact, sur le plus de cancers, dans le plus de collectivités au Canada. Pour de plus amples renseignements, visitez cancer.ca ou appelez notre Service d’information sur le cancer, un service bilingue et gratuit, au 1 888 939-3333 (ATS : 1 866 786-3934).

Renseignements :

Rob Cunningham

Analyste principal en matière de politiques

Société canadienne du cancer

Bureau national

Téléphone : (613) 565-2522 poste : 4981