Un rapport de la Société canadienne du cancer indique que 65 campus universitaires et collégiaux au Canada sont 100 % sans fumée

13 septembre 2018

Ottawa -

Un nouveau rapport national publié aujourd’hui par la Société canadienne du cancer (SCC) révèle que 65 universités et collèges ont maintenant des campus 100 % sans fumée, c’est-à-dire que fumer y est interdit à l’extérieur comme à l’intérieur.

En 2017, seulement 30 campus étaient 100 % sans fumée alors que 10 ans auparavant, en 2007, à peine quatre étaient 100 % sans fumée.

« Cette tendance nationale est fort encourageante, d’autant plus qu’elle va en s’accélérant », déclare Rob Cunningham, analyste principal des politiques à la Société canadienne du cancer. « En plus d’assurer une protection contre la fumée secondaire, les campus 100 % sans fumée offrent une motivation supplémentaire à l’abandon du tabagisme. Nous demandons instamment à tous les collèges et universités d’adopter une politique d’ensemble pour devenir 100 % sans fumée. »

En 2003, l’Université Dalhousie (Halifax) a été le premier établissement à faire de son campus un endroit 100 % sans fumée. Parmi les autres établissements ayant adopté des mesures semblables sur leurs campus, on peut citer l’Université de Regina, l’Université McMaster (Hamilton), le Collège Langara (Vancouver) et le Collège George Brown (Toronto). Au Québec, 31 cégeps et collèges ont des campus 100 % sans fumée.

« Plusieurs établissements font preuve d’un formidable leadership, mais il reste encore énormément de travail à faire », ajoute M. Cunningham, notant au passage que le Canada compte environ 260 universités et collèges.

De nombreux autres établissements sont en voie d’instaurer des politiques plus strictes, en raison notamment de la légalisation imminente du cannabis, le 17 octobre 2018. L’enjeu est de déterminer les mesures à prendre, particulièrement en ce qui concerne le grand nombre d’étudiants n’ayant pas l’âge minimum pour consommer du cannabis.

Le rapport, intitulé Universités et collèges ayant des campus 100 % sans fumée au Canada : Rapport de la situation nationale, expose les arguments en faveur de l’adoption de politiques antitabac, dresse la liste des établissements 100 % sans fumée, fournit un lien vers les politiques et indique si les politiques portent aussi sur le cannabis, tous les produits du tabac, la pipe à eau et/ou la cigarette électronique.

Des 65 universités et collèges dont le campus est 100 % sans fumée, 44 disposent de politiques s’appliquant également à la consommation de cannabis, 45 disposent de politiques s’appliquant à toute forme de tabagisme, 43 disposent de politiques s’appliquant à l’usage de la pipe à eau (chicha) et 53 disposent de politiques s’appliquant à l’usage de la cigarette électronique.

Aux États-Unis, la tendance a pris encore plus d’ampleur qu’au Canada, puisque plus de 2000 campus y sont 100 % sans fumée.

Principale cause évitable de maladie et de mortalité au Canada, le tabagisme tue plus de 45 000 personnes au pays chaque année. Il est responsable d’environ 30 % de tous les décès par cancer et coûte environ 6,5 milliards de dollars en soins de santé annuellement.

Où qu'ils se trouvent au Canada, les fumeurs peuvent composer le numéro figurant sur le paquet de cigarettes (1 866 527-7383) afin de recevoir de l'aide personnalisée et éprouvée pour arrêter de fumer. La Société canadienne du cancer fournit ce service en Saskatchewan, au Manitoba, en Ontario, au Nouveau-Brunswick, à l’Île-du-Prince-Édouard et au Yukon dans le cadre de son service Téléassistance pour fumeurs, et au Québec au moyen de la ligne J'ARRÊTE.

À propos de la Société canadienne du cancer
La Société canadienne du cancer est un organisme national à caractère communautaire dont la mission est l'éradication du cancer et l'amélioration de la qualité de vie des personnes touchées par le cancer. Pour en savoir davantage au sujet du cancer, visitez notre site Web à l'adresse www.cancer.ca ou composez le numéro sans frais du Service bilingue d'information sur le cancer au 1 888 939-3333.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Rob Cunningham
Analyste principal des politiques
Société canadienne du cancer
Téléphone : 613 565-2522, poste 4981