La Société canadienne du cancer et la Fondation canadienne du cancer du sein planifient fusionner

28 octobre 2016

Toronto -

La Société canadienne du cancer (SCC) et la Fondation canadienne du cancer du sein (FCCS) ont annoncé aujourd’hui qu’elles planifient fusionner, en vue d’avoir un impact plus important sur la recherche sur le cancer et les programmes de soutien partout au Canada. Les deux organismes de bienfaisance nationaux du domaine de la santé prévoient se regrouper sous la bannière unique de la Société canadienne du cancer. Le mandat et l’esprit qui animent la Fondation canadienne du cancer du sein, incluant ses principaux programmes et activités, seront préservés et continueront d’occuper une place importante au sein de la Société canadienne du cancer.

La Société canadienne du cancer a également annoncé la nomination de Lynne Hudson au poste de présidente et chef de la direction à compter d’aujourd’hui. Mme Hudson est présidente et chef de la direction de la Fondation canadienne du cancer du sein, et elle possède une vaste expérience dans les domaines de la gestion du changement, de la planification stratégique, de la collecte de fonds et du développement des activités, tant dans le secteur de la grande entreprise que dans celui des organismes à but non lucratif, au Canada et aux États-Unis. Elle dirigera à la fois la FCCS et la Société canadienne du cancer tout au long du processus de fusion des deux entités.

« Pour dire les choses simplement, nous serons plus forts ensemble », a déclaré Robert Lawrie, président du conseil d’administration de la Société canadienne du cancer. « L’impact exercé par chacun de ces deux organismes est immense, et le fait de les réunir présentera de nombreux avantages pour les Canadiens. Cela nous permettra d’améliorer nos résultats, d’élargir les possibilités, de réduire les coûts, d’étendre les ressources disponibles, d’accroître nos efforts en matière de défense de l’intérêt public, et d’allouer davantage de fonds à la recherche sur le cancer et aux programmes de soutien. »

D’ici 2030, l’on s’attend à ce que le nombre de cas de cancer augmente de 40 % au Canada, du fait en grande partie du vieillissement de la population. Cette explosion du nombre de cas de cancer entraînera inévitablement une augmentation de la demande en matière de services, de programmes et de recherche.

« Ce regroupement arrive à un moment opportun, et nous aidera à satisfaire l’augmentation de la demande en services de soutien et en programmes de recherche, tout en nous permettant de promouvoir notre vision partagée, celle de créer un monde où plus aucun Canadien n’aura à craindre le cancer », a déclaré Valerie Steele, présidente du conseil d’administration de la FCCS.   « Il s’agit d’une excellente nouvelle pour tous ceux qui luttent contre le cancer et pour nos généreux donateurs. »

« Je suis très heureuse que l’on m’ait demandé de prendre les rênes de ces deux organismes absolument hors du commun, dans le cadre d’un processus de transformation d’une si grande importance, qui nous permettra d’accroître notre capacité à faire une différence significative dans la lutte contre le cancer », a expliqué Lynne Hudson. « Ensemble, la SCC et la FCCS ont investi plus d’un milliard et demi de dollars dans des programmes de recherche qui ont permis de sauver des vies, tout au long de leurs histoires respectives. Imaginez maintenant ce que nous pourrons accomplir ensemble. »

La fusion envisagée des deux organismes devrait être finalisée au plus tard le 1er février 2017, une fois que la vérification diligente qui s’impose aura été effectuée avec succès et que toutes les approbations auront été obtenues, incluant celle de l’Agence du revenu du Canada (ARC). Entre-temps, chaque organisme poursuivra ses activités comme à l’accoutumée.

À propos de la Société canadienne du cancer

La Société canadienne du cancer est un organisme bénévole national, à caractère communautaire et comptant plus de 140 000 bénévoles, dont la mission est l’éradication du cancer et l’amélioration de la qualité de vie des personnes touchées par le cancer. Grâce à nos donateurs et à nos bénévoles, la Société est l’organisme qui a le plus d’impact, sur le plus de cancers, dans le plus de collectivités au Canada. Pour de plus amples renseignements, visitez cancer.ca ou appelez notre Service d’information sur le cancer, un service bilingue et gratuit, au 1 888 939-3333 (ATS : 1 866 786-3934).

À propos de la Fondation canadienne du cancer du sein

La Fondation canadienne du cancer du sein (FCCS) est un organisme de bienfaisance national et communautaire. À titre d’organisme de bienfaisance qui finance le plus la recherche sur le cancer du sein au Canada, la FCCS a pour vision de créer un avenir sans cancer du sein. Depuis son lancement en 1986, la Fondation a investi plus de 360 millions de dollars dans la recherche sur le cancer du sein, en finançant 1 400 subventions scientifiques et communautaires. Les investissements de la FCCS dans la recherche vitale, l’éducation, la promotion de la santé, le soutien et les programmes d’information ont permis de faire avancer la prévention du cancer du sein, le diagnostic, le traitement et les soins dispensés aux patients. Pour de plus amples renseignements, consultez cbcf.org.

Relations médias :

André Beaulieu
Porte-parole et conseiller principal, Communication
Société canadienne du cancer
abeaulieu@quebec.cancer.ca

514 255-5151, poste 22418

Pamela Mollica
Directrice générale, Communications stratégiques et image de marque
Fondation canadienne du cancer du sein
pmollica@cbcf.org

416 263-7944