La Société canadienne du cancer heureuse de l’engagement pris envers la recherche et la prévention dans le domaine du cancer

20 septembre 2015

Toronto -

La Société canadienne du cancer appuie le financement fédéral proposé récemment par le Parti conservateur du Canada pour l’ouverture d’un nouveau centre de prévention du cancer en Colombie-Britannique.

L’enveloppe de 12,5 millions de dollars permettrait de faire de ce centre un pôle d’excellence de calibre mondial dans le domaine de la prévention du cancer et ouvrirait la porte à l’établissement de politiques et de programmes efficaces en la matière. Le cancer va au-delà des allégeances politiques et touche l’ensemble de la population canadienne. La Société espère que tous les partis appuieront cet important projet.

« Selon des données publiées cette année dans les Statistiques canadiennes sur le cancer, deux Canadiens sur cinq recevront un diagnostic de cancer au cours de leur vie, et le nombre total de cas de cancer augmentera d’environ 40 % d’ici 2030, explique Pamela Fralick, présidente et chef de la direction de la Société canadienne du cancer. Tout plan visant à protéger la santé des Canadiens, à préserver notre système de soins de santé et à relever le défi de plus en plus grand que représente le cancer devra reposer en premier lieu sur la recherche et la prévention. »

Grâce au soutien actif des décideurs du domaine de la santé et du secteur public, privé et communautaire, ce centre jouera un rôle important en matière d’innovation à l’échelle pancanadienne. Alimenté par les résultats de la recherche, il permettra de mettre sur pied des stratégies de prévention du cancer et de favoriser l’adoption des pratiques exemplaires en la matière, ce qui permettra, non seulement de sauver des vies partout au Canada, mais également d’ouvrir de multiples perspectives professionnelles aux Canadiens.

« Le centre jouera un rôle essentiel dans la recherche sur la prévention du cancer, affirme Barbara Kaminsky, présidente et chef de la direction de la Division de la Colombie-Britannique et du Yukon de la Société. Il visera à réduire le fardeau croissant que la maladie fera peser sur notre système de soins de santé dans les années à venir, particulièrement dans un contexte marqué par la croissance et le vieillissement démographiques. »

La recherche démontre qu’environ la moitié de tous les cancers pourraient être évités et que la réduction des taux d’incidence du cancer aura pour résultat une diminution des taux d’autres maladies comme les maladies cardiaques et pulmonaires, les AVC et le diabète. Le centre de prévention du cancer espère faire en sorte que la moitié des personnes susceptibles d’être atteintes d’un cancer chaque année ne le soient pas.

La Société lance un appel à tous les partis fédéraux pour faire de la santé une priorité de la campagne électorale 2015 et pour mettre de l’avant des politiques qui favoriseront l’éradication du cancer, la viabilité de nos systèmes de santé et l’amélioration de la qualité de vie des patients et de leurs familles.

La Société canadienne du cancer est un organisme bénévole national, à caractère communautaire, dont la mission est l’éradication du cancer et l’amélioration de la qualité de vie des personnes touchées par le cancer. Pour en savoir davantage sur la maladie, visitez cancer.ca ou appelez notre Service d’information sur le cancer, un service bilingue et gratuit, au 1 888 939-3333.

Renseignements :

Rosie Hales

Spécialiste des communications

Société canadienne du cancer

bureau national

Téléphone : 416 934-5338