Le succès de la campagne Mardi je donne dépasse les attentes de la Société canadienne du cancer

03 décembre 2014

Toronto -

La semaine dernière, en vue de la journée Mardi je donne, la Société canadienne du cancer a déclaré qu'elle espérait recueillir 200 000 $ pour établir la Grande subvention canadienne pour l'innovation, un projet de recherche à risque élevé ayant beaucoup de potentiel. Aujourd'hui, le principal organisme caritatif canadien dans le domaine de la lutte contre le cancer a annoncé que cet objectif a été dépassé grâce aux dons en ligne.

« Cette année, pour Mardi je donne, nous voulions faire quelque chose de nouveau en établissant la Grande subvention canadienne pour l'innovation et en nous donnant pour objectif de recueillir 200 000 $ », a souligné Mike Kirkpatrick, directeur du marketing, Société canadienne du cancer, Ontario. « Selon nous, il s'agissait d'un moyen novateur de mobiliser directement les Canadiens à l'égard de la recherche sur le cancer. Nous sommes ravis d'annoncer que les Canadiens se sont montrés généreux en répondant à notre appel. Tous ceux qui ont fait un don pour que cette subvention se concrétise peuvent être fiers de contribuer à créer de nouvelles possibilités dans le monde de la recherche. »

La Société fera un suivi auprès de ceux qui ont fait un don au profit de la Grande subvention canadienne pour l'innovation, de manière à ce qu'ils sachent exactement comment leur don a été utilisé et quelles répercussions ils auront dans la lutte contre le cancer. Le nom du projet qui sera financé par cette subvention sera annoncé au début de la nouvelle année.

La Grande subvention canadienne pour l'innovation sera sélectionnée dans le cadre du programme de Subventions pour l'innovation de la Société canadienne du cancer. Ce programme a été créé pour appuyer les démarches novatrices et créatives de résolution de problèmes dans la recherche sur le cancer. Les projets financés en vertu de ce programme peuvent être basés sur des idées à risque élevé, mais susceptibles d'avoir des répercussions importantes. Ils peuvent ainsi contribuer à améliorer de façon notable notre compréhension du cancer et à mettre au point de nouvelles façons de lutter contre la maladie par l'utilisation ou la mise en pratique d'idées novatrices.

« Plus la concurrence augmente pour l'octroi de subventions, plus les comités d'évaluation par des pairs deviennent prudents et réfractaires au risque. Ils tendent alors à privilégier la faisabilité au détriment de l'innovation », a indiqué Siân Bevan, Ph. D., directrice de la recherche, Société canadienne du cancer. « Notre programme vise à soutenir la mise en pratique de façons de faire ou de concepts non conventionnels pour s'attaquer à des problèmes récurrents dans la recherche sur le cancer. »

Exemples de Subventions pour l'innovation de la Société canadienne du cancer

La cartographie du côlon – Des chercheurs ont mis au point une solution novatrice au problème épineux que pose l'exploration des profondeurs du côlon humain à la recherche de signes de cancer. À l'instar de Google Street View, ils cartographient le côlon avec des caméras qui photographient dans toutes les directions. Contrairement à la coloscopie classique, qui permet uniquement de regarder droit devant, cette nouvelle méthode donne une vue panoramique du côlon. Cette façon de faire facilite la localisation de lésions et d'excroissances suspectes.

Des selles fluo – Des chercheurs travaillent à ce qui pourrait devenir un test peu coûteux, simple, précis et non effractif pour détecter le cancer colorectal. Ils envisagent en effet de mettre au point des molécules d'ADN catalytiques (ou déoxyribozymes) capables de déceler des marqueurs de cancer dans des échantillons de selles. En présence de cellules cancéreuses, ces molécules deviendront fluorescentes : il sera ainsi possible de traiter le cancer à un stade précoce et d'améliorer les chances de guérison des patients.

Le son du cancer – Un physicien s'emploie à mettre au point un dispositif de détection des cellules cancéreuses qui s'apparente au tricordeur, appareil imaginé par les auteurs de StarTrek. Son instrument photoacoustique futuriste fonctionne à l'aide d'ondes sonores à haute fréquence qui sont très sensibles à la taille, à la forme et à la microstructure des cellules. En passant le dispositif sur le corps d'un patient, les médecins pourraient être en mesure de détecter des cellules cancéreuses dans le sang en raison des sons particuliers qu'elles produisent.

Nourrir une tumeur pour empêcher sa propagation? – Un cardiologue bouleverse la recherche sur le cancer en émettant l'hypothèse suivante : augmenter l'apport sanguin à une tumeur (nourrir la tumeur, en fait) pourrait empêcher le cancer de gagner d'autres parties du corps. Une méthode plus intuitive, qui consiste à priver une tumeur de son apport sanguin pour freiner sa propagation, a été proposée dans le cadre de précédentes recherches. Toutefois, cette méthode (appelée antiangiogenèse) a connu un succès mitigé jusqu'à maintenant.

La Société canadienne du cancer souhaite remercier toutes les personnes qui ont généreusement soutenu la Grande subvention canadienne pour l'innovation. La Société est infiniment reconnaissante à tous ses donateurs et espère que les Canadiens continueront de faire preuve de générosité pendant la saison des Fêtes et au cours de l'année à venir. Pour faire un don en ligne, veuillez consulter cancer.ca.

La Société canadienne du cancer

La Société canadienne du cancer est un organisme bénévole national à caractère communautaire dont la mission est d'éradiquer le cancer et d'améliorer la qualité de vie des personnes touchées par le cancer. Grâce à ses donateurs et à ses bénévoles, la Société est l'organisme qui a le plus d'impact, contre le plus de cancers dans le plus de collectivités au Canada. Misant sur nos progrès, nous luttons avec les Canadiens pour changer le cancer à jamais. Pour de plus amples renseignements, visitez cancer.ca ou appelez notre Service d'information sur le cancer, un service bilingue et gratuit, au 1-888-939-3333 (ATS : 1‑866‑786‑3934). Faites un don dès aujourd'hui à cancer.ca.

Renseignements :

Brooke Kelly

Coordonnateur des communications

Société canadienne du cancer

bureau national

Téléphone : 416-934-5321