La Société canadienne du cancer se réjouit de l’approbation finale de mises en garde de plus grande taille pour les paquets de cigarettes

27 septembre 2011

Toronto -

La ministre fédérale de la Santé, Leona Aglukkaq, a annoncé aujourd’hui l’approbation finale, par son cabinet, d’un nouvel ensemble de mises en garde illustrées de plus grande taille sur les paquets de cigarettes et de petits cigares. Le nouvel étiquetage comprend 16 avertissements qui couvriront 75 % de la surface avant et arrière du paquet, 8 messages illustrés additionnels qui seront imprimés à l’intérieur du paquet ou sur un encart ainsi que 4 messages relatifs aux émissions toxiques qui figureront sur le côté du paquet. Les nouvelles mises en garde devront obligatoirement figurer sur les produits vendus au détail à compter du 19 juin 2012.

« Nous félicitons la ministre de la Santé Aglukkaq d’avoir mis de l’avant ces nouveaux messages relatifs à la santé, déclare Rob Cunningham, analyste principal des politiques à la Société canadienne du cancer. En exigeant ainsi de l’industrie qu’elle utilise la nouvelle série de mises en garde, plus grandes et plus percutantes, la ministre donne le ton à l’échelle mondiale. Il s’agit d’un important progrès en matière de santé publique. »

« Il est impossible d’ignorer ces mises en garde de plus grand format. Elles permettront de mieux informer les Canadiens, y compris les jeunes, des effets absolument dévastateurs du tabagisme, et contribueront à réduire aussi bien la consommation de tabac que l’incidence du cancer, ajoute M. Cunningham. Un des aspects clés des nouvelles mises en garde est l’augmentation de leur taille : plus le message occupe d’espace, plus il est efficace. De plus, l'inscription sur chaque paquet d'un numéro de téléphone sans frais pour aider à cesser de fumer permettra aux fumeurs d'obtenir plus facilement des conseils de la part de spécialistes compétents. »

Deux des nouvelles mises en garde présenteront des images éloquentes de feue Barb Tarbox, emportée par un cancer du poumon. Avant son décès, madame Tarbox, originaire de l’Alberta, a visité plusieurs écoles afin de raconter son histoire aux élèves.

Le 30 décembre 2010, la ministre Aglukkaq avait annoncé le projet du gouvernement fédéral d’instaurer de nouvelles mises en garde et avait dévoilé 4 des 16 messages illustrés. Un processus réglementaire et des consultations publiques ont suivi, jusqu’à l’approbation finale par le cabinet. La version finale du Règlement sur l’étiquetage des produits du tabac (cigarettes et petits cigares) sera publiée dans la Partie II de la Gazette du Canada. Les fabricants et importateurs de produits du tabac devront avoir modifié l’étiquetage de leurs produits au plus tard le 21 mars 2012; la date limite de mise en application chez les détaillants a été fixée au 19 juin 2012.

Le système amélioré de mise en garde sur les emballages de cigarettes et de petits cigares comprend les éléments suivants :

  • un ensemble de 16 nouvelles mises en garde relatives à la santé, dont la superficie passera de 50 % à 75 % de la surface avant et arrière de l'emballage;
  • l'utilisation de témoignages, notamment des mises en garde comportant des photos de Barb Tarbox avant son décès d'un cancer du poumon ainsi que de Leroy Keller, qui parle avec un trou dans la gorge à la suite d’un cancer du larynx;
  • l'ajout, au message de mise en garde, du numéro d'une ligne sans frais pour aider à cesser de fumer et de l’adresse d’un site Web; des données internationales démontrent que les appels aux lignes d'aide à l'abandon tabagique augmentent considérablement lorsqu'un numéro de téléphone sans frais est ajouté de manière visible sur l'emballage;
  • les mises en garde comprennent, pour la première fois, certains effets sur la santé, p. ex., cancer de la vessie et problèmes de vision;
  • un nouvel ensemble de huit messages qui figureront à l’intérieur de l’emballage;
  • un ensemble amélioré de messages relatifs aux émissions toxiques qui figureront en rotation sur le côté de l'emballage et qui remplaceront le message actuel.

Les produits du tabac constituent la principale cause évitable de maladie et de décès au Canada, tuant 37 000 Canadiens chaque année. Les produits du tabac sont responsables d'environ 30 % des décès causés par le cancer et de 85 % des cancers du poumon.

Voir les nouvelles mises en garde visuelles

Renseignements :

Rob Cunningham

Analyste principal en matière de politiques

Société canadienne du cancer

Bureau national

Téléphone : (613) 565-2522 poste : 4981